Accueil     Asie

Voyages et Circuits en Ouzbekistan

Sur les traces de la Route de la Soie...
"Tout ce que j'ai entendu sur la splendeur de Samarcande est vrai,
sauf que ce que j'ai vu est encore plus beau que ce que j'avais imaginé"

(Alexandre le Grand, 329 AVJC)


  Voyage en Ouzbekistan : l'Essentiel Ouzbek, sur la Route de la Soie

13 jours Vols Inclus À partir de 2.380 euros

Circuit essentiel en Ouzbekistan: de Tashkent à Samarcande, par le Karakalpakstan, Khiva, le désert du Kyzil Kum et Boukhara. Un incontournable !

  Voyage Combiné Turquie et Ouzbekistan

17 jours Vols Inclus À partir de 3.280 euros

Une immersion originale en terres turcophones : Istanbul, Cappadoce et Route de la Soie...
Un panorama complet de l'Asie Centrale avec logement en hôtels de charme.

  Voyage en Ouzbekistan et Kirghizie : Aventure, Randonnées et Culture

18 jours Vols Inclus À partir de 3.200 euros

Sur La Route de la Soie, des confins de la Chine à l'Ouzbekistan, un voyage combiné plein de saveurs entre désert, villes de légende, montagnes, minarets turquoises et nomades !

Qui pouvait s’aventurer dans ces espaces immenses? Des hommes énigmatiques, aventureux, embrasent nos mémoires qui ,au fil du temps,ont façonné l’histoire. Convoitée et envahie maintes fois, l'Asie centrale, lieu à la fois de passages multiples et de centre culturel, est partie integrante de la célèbre et mythique Route de la soie. Les noms de Samarcande ,de Boukhara et de Khiva, évoquent un passé prestigieux et l'hospitalité du peuple ouzbek est légendaire. L’histoire de l’Ouzbékistan est particulièrement riche en péripéties et on en connait les grandes lignes depuis le VIII ème siècle avant J C. Après une suite d’invasion,par les rois de Perse d’abord, puis par Alexandre le Grand qui annexa la région à son empire au VII ème siècle, ce sont les Arabes qui apparaissent sur la scène et s’imposent . Ils atteignent Boukhara en 674 , depuis Merv dans l’actuel Turkménistan d’ou ils effectuent leurs raids. Pillages et razzias dévastatrices se succèdent jusqu’à ce que les populations opprimees se révoltent et accélèrent le déclin politique du califat arabe. Au IX ème siècle, le pouvoir passe aux mains de seigneurs locaux. Toute cette période voit l’aménagement des villes de Samarcande, Boukhara et Poïkend, avec leurs nombreuses mosquées, l’apparition de l’arc en plein cintre, des arcs et voutes ogivales et des riches ornementations de sculture, peinture, émaux que nous connaissons. Apres l’effondrement du califat, une longue lutte pour le trone place Ismail Samanid à la téte de tout le Khorassan. Il étend considérablement les frontières de son état et ses dons d’administrateur font merveille dans le développement des arts, des cultures et des échanges commerciaux avec les autres pays et les nomades. La plupart des cités médiévales d’Asie Centrale datent de cette période (IX et X ème siècles). S' ensuit l'occupation des mongols et de Gengis Khan L’oppositions se manifeste au cours du XIV ème siècle avec la prise de pouvoir par Timour, (Amir Timour Ibn Taragaï Bakadour) que nous connaissons sous le nom de Tamerlan. Apres s’etre débarrassé de l’arrière garde mongole ,déjà bien affaiblie , Tamerlan constitua un état, soutenu par des petits propriétaires, notables et commercants et s’installa à Samarcande qu’il reconstruisit. Ils’attaqua ensuite au Khorezm ,puis au Khanat, au Caucase du nord, à la Crimee, à l’Iran, à l’Armenie, la Georgie et l’Azerbaidjan et atteignit Dehli, en Inde. Motivée par le désir de constituer une Asie Centrale unifiée et puissante, Tamerlan devasta impitoyablement les pays envahis et terrorisa les populations par sa cruauté. Alors au sommet de sa gloire et de sa puissance, Tamerlan sut aussi nouer des relations étroites avec les souverains européens qui le soutiendront quand il decidera d’attaquer l’Empire Ottoman . La dernière expédition de Tamerlan fut contre la Chine où il mourut en 1405, après trente cinq ans de conquétes et d’unification. Un de ses buts était également de restaurer l’ancienne route de commerce detournée par la Horde d’or. Aprés sa mort, le Mavera-un-nahr devint de nouveau le théàtre de luttes incessantes opposant clans et dynasties. De nouvelles invasions par les Ouzbeks nomades de la Horde d’or amène la nouvelle dynastie des Chéibanides. De nombreux Khanat (sortes de seigneuries dynastiques) se succédèrent ensuite jusqu’au début du XX ème siècle. Chacun de ces règnes mit en valeur une des villes historiques principales d’Ouzbekistan, les restaura , les structura et en fit ce qu’elles sont aujourd’hui. L’Asie Centrale fut conquise par les russes en 1868 (officielement, rattachement de l'Asie centrale à la Russie). L’Ouzbekistan devint une des républiques soviétiques en 1924. La république indépendante d’Ouzbékistan date du 1er septembre 1991. C’est un état laic, membre de l’ONU.

Circuit en Ouzbekistan

Géographie
Les terres Ouzbekes, adossées aux montagnes du Tien Shan et du Pamir, se composent en grande partie d’un désert: le Kizil-kum (sable rouge) . Il est traversé sud-est / nord-ouest par le long fleuve de l’ Amou-Darya, l’Oxus de l’empire gréco-bactrien. Le territoire ouzbek occupe une superficie d’environ 447 000 km2. Il est entouré au sud de l’Afghanistan et du Turkménistan; à l’est du Tajikistan,et du Kirgizistan et au nord du Kazakhstan jusqu’a la Mer Caspienne. Sa population est de plus de 26 millions d’habitants. S’y cotoient ouzbeks, russes, tadjiks, kirghizes, kazakhs, karakalpaks (mer d’Aral), iraniens afgans, géorgiens, ouigours, arméniens….. soit plus de 100 communautés. Les ressources principales sont le coton et l’or, la soie, le pétrole et le gaz.

Climat
Deux types de climat se distinguent en Ouzbekistan. Dans la plaine, le climat est chaud dans la journée et frais le soir. Climat de type continental : étè chaud et hiver rigoureux. La saison la plus chaude s’étend de fin juillet à fin aout (en Ouzbékistan, cette saison est appelée « saratan »). Le mois de septembre est un des mois les plus secs (température 20/22 ‘C ). Le ciel est le plus souvent bleu, mais il peut pleuvoir en montagne.


Haut de page